Auberge de la Chapelle - Rue de la Chapelle - 67118 Geispolsheim       03 88 68 83 67
Du Jeudi au Dimanche de 12H à 14H et de 19H à 22H - Le Lundi de 12H à 14H
Logo-Auberge-de-la-Chapelle-V3
  • Accueil
Logo-Auberge-de-la-Chapelle-V3
Ville de Geispolsheim
Vue de Église Ste-Marguerite.
Maison à Colombages
Maison de 1631, rue du Général de Gaulle.
Église Sainte-Marguerite
Une des Eglises baroques les plus remarquables construites au XVIIIe siècle.
Église Sainte-Marguerite
Maître-autel de l'église.
Fête-Dieu
Quatrième reposoir
La Chapelle de Hattisheim
Lieu de culte datant du XIVe siècle.

La chapelle de de Geispolsheim

La chapelle

Au sud du village, dans la forêt du Bruch de l'Andlau, se trouve la chapelle de Hattisheim dédiée à Notre-Dame des Sept Douleurs.

Ce lieu de pèlerinage daterait du XIVe siècle : la Vierge Marie serait apparue à un jeune du village de Hattisheim qui gardait des chevaux dans les prés de la commune. Le berger décida de construire un modeste oratoire sur le lieu de l'apparition.

Le site attira rapidement de nombreux pèlerins, notamment des gardiens de troupeaux. La chapelle fut à plusieurs reprises détruite : par les Armagnacs en 1444 en même temps que le village de Hattisheim (situé à 2 km), durant la guerre de Trente Ans, lors de la bataille d'Entzheim, par un incendie en 1833 mais elle fut à chaque fois reconstruite grâce à l'attachement de la population de Geispolsheim.

Durant la Révolution française, la chapelle abrita des prêtres réfractaires - soutenus par les habitants - qui célébrèrent des messes clandestines. Dans la chapelle se trouvait un logement qui était occupé par des ermites se consacrant à la prière et gardant les lieux.

L'accès à la chapelle se fait en passant sous un porche surmonté d'une niche abritant une piéta en pierre de 1970. Cette dernière remplace une autre piéta sculptée dans le bois du XVIIe siècle et qui a été transférée à l'intérieur de l'église Ste-Marguerite après sa restauration en 1969. Sur la porte d'entrée se trouve une plaque de métal perforée représentant les initiales du « Notre Père » en latin.

À l'intérieur de la chapelle, une statue représentant Notre-Dame-des-Sept-Douleurs trône sur le maître-autel de style baroque. Elle a été sculptée dans du bois de tilleul par Pierre Nuss en 1973. Le tabernacle contient un petit ostensoir protégeant une petite relique de la Ste-Croix.

Sur les autels latéraux, on peut voir les statues des patrons secondaires de la chapelle : St-Wendelin vénéré par les bergers pour la protection des animaux domestiques et Ste-Apolline, patronne des dentistes, invoquée contre les maux de dents.

Quoi de mieux que de se restaurer à l'Auberge de la Chapelle et d'apprécier le site de la chapelle de Hattisheim, situé juste à côté. De nos jours, cet endroit unique est très apprécié par les amoureux de la nature, les promeneurs et les pèlerins. C'est un endroit féerique ou le calme règne, et que la nature environnante, rend propice la détente et à la méditation.

••••• Restons en Contact •••••

Suivez notre actualité